Page Navigation

Jump to content
Schweizerischer Kunstverein
Projets

 

La Société Suisse des Beaux-Arts poursuit deux objectifs: dans la mesure de ses possibilités, elle soutient, d’une part, les sections et s’engage, d’autre part, au niveau de la politique culturelle à l’échelon fédéral.

Projets pour les sections

Dans le domaine de la politique pour les sections, la Société Suisse des Beaux-Arts soutient les activités de relations publiques.

 

Vidéos de arttv.ch pour les sections

La collaboration avec arttv.ch se poursuit cette année. Pour la Société Suisse des Beaux-Arts, il est important que les reportages soient de bonne qualité et très informatifs et qu’ils soient diffusés par le plus grand nombre de canaux.

 

Section du mois sur le site Internet de la Société Suisse des Beaux-Arts

Ce projet est très apprécié par les sections et les musées et espaces artistiques qui leur sont rattachés. Le rubrique est déjà réservée jusqu’à fin 2016. Les inscriptions à partir de janvier 2017 sont enregistrées par le Secrétariat de la Société Suisse des Beaux-Arts: info(at)kunstverein.ch

  

Kunstbulletin et artlog.net

La publication du périodique «Kunstbulletin», qui paraît dix fois par an, sert également à l’amélioration de l’information, de même la plateforme électronique artlog.net

 

Assurance des prêts En outre, la Société Suisse des Beazux-Arts veut vérifier si les assurances de prêts, pour lesquelles les musées payent des sommes considérables et sans cesse croissantes, pourraient être remplacées par un modèle qui serait plus complaisant envers les musées. Cependant, le plan nécessite encore de nombreuses clarifications supplémentaires.

Politique culturelle

Message culture
Le 19 juin 2015, les Chambres fédérales ont approuvé le cadre de financement concernant l’encouragement fédéral de la culture pour les années 2016 à 2020 (Message culture). Parallèlement au soutien de la création et de l’innovation, le Message comporte pour la première fois la participation de la population comme axe d’action central de la politique culturelle de la Confédération. Cela veut dire que la politique culturelle ne doit pas se limiter à la création artistique, car les œuvres produites ne deviennent de l’art que lorsqu’elles sont perçues comme tel par la population. L’art implique donc un public, et pour que celui-ci existe, il faut de la médiation et de la communication. Ces tâches incombent en premier lieu aux musées et espaces d’art, mais aussi aux théâtres, salles de concert et maisons de la littérature, ainsi qu’aux médias, maisons d‘édition et à la critique artistique dans les médias. Pour cette raison, la Société Suisse des Beaux-Arts s’était mobilisée avec force avant et pendant la consultation sur le Message culture pour la participation active et passive du plus grand nombre à la vie culturelle et pour l’accès au patrimoine culturel. Elle constate avec fierté et satisfaction que son engagement a porté ses fruits.

 

Droit d’auteur – Une autre tâche importante de la Société Suisse des Beaux-Arts est le suivi de la révision actuellement en cours du droit d’auteur. Il est question ici de l’introduction du privilège de répertoire, de l’extension du droit de citation et de la nouvelle réglementation relative aux catalogues de musées, d’expositions, de galeries et de ventes aux enchères.