Page Navigation

Jump to content
Schweizerischer Kunstverein
Politique culturelle

Document de discussion sur le Message culture 2021–2024

Comme précédemment pour le Message culture 2016–2020, différentes personnes représentant les institutions mentionnées ci-après se sont réunies au sein du groupe de travail temporaire «Art visuel» en vue de la préparation du prochain Message culture:

Société Suisse des Beaux-Arts
Kunstbulletin
Visarte, Association professionnelle des artistes visuels en Suisse
Art dans l’espace public
Spectrum – Photography in Switzerland
VSK/AMAS, Association des musées d'art suisses
AISAC, Association des institutions suisses pour l'art contemporain
Institut suisse pour l’étude de l’art (SIK/ISEA)
Association Marché d'Art Suisse (VKMS/AMAS)

Le groupe de travail temporaire "Art visuel" a transmis au Conseiller fédéral Alain Berset, à l’Office fédéral de la culture, à Pro Helvetia et au Musée national suisse le document de discussion ci-joint, dans le but de présenter une image des réalités du monde des arts visuels et de donner un aperçu des questions et des préoccupations qui touchent les personnes concernées. 

Document de discussion sur le Message culture 2021–2024

 

 

Révision de la loi sur le droit d’auteur et du droit de suite

La Société Suisse des Beaux-Arts a participé à la consultation et s’est engagée, conformément au Message culture et à la participation de la population postulée dans la politique culturelle, tout particulièrement pour l’introduction du privilège de répertoire, l’extension du droit de citation et la nouvelle réglementation pour les catalogues de musées, de foires, de galeries et d’expositions. La balle est maintenant du côté du Parlement, qui traitera le projet de révision dans les commissions préparatoires et ensuite dans les deux chambres. Malheureusement, le projet a intégré la protection des photographies non individuelles (Lichtbildschutz). La Société Suisse des Beaux-Arts, en accord avec pratiquement toutes les institutions de médiation culturelle, est strictement opposée à la protection des photographies non individuelles, qui, au pire, pourrait étouffer toute activité de médiation. En lieu et place, la situation actuelle doit être maintenue (protection des œuvres considérées comme artistiques et non pas de toutes les images photographiques).